La Casa Vicens (Ruta del Modernismo)

Aujourd’hui je vous emmène à la Casa Vicens dans le quartier de Gràcia. Il s’agit d’une superbe demeure de style Moderniste et aux influences arabes, la première œuvre architecturale du catalan Antoni Gaudí, bâtie entre 1883 et 1888. Je vous invite à lire l’article que j’y avais consacré ici l’an dernier, la maison venait à peine d’ouvrir au public et je suis restée émerveillée devant la beauté des lieux, notamment par une salle en particulier, appelée la Sala del Fumador (la salle du fumeur) à la décoration orientale et néo-mauresque. Vraiment magnifique.

La maison est construite sur 3 étages, il faut prendre son temps pour en admirer tous les détails, le jardin d’abord, les meubles et les boiseries, la faïence..le clou du spectacle arrive à la fin lorsqu’on accède au toit-terrasse vous allez en rester bouche-bée, du Gaudí comme on aime avec profusion de couleurs, du grandiose, des courbes…Habiter là c’était comme être touché par la grâce! Et dire qu’une vraie famille y vivait encore jusqu’en 2014, année où elle fut mise en vente et rachetée par une grande Banque qui l’a alors totalement rénovée. Un « petit » caprice barcelonais qui laisse rêveur je vous dis!

Bon plan: j’ai profité du programme Ruta del Modernismo pour la redécouvrir. En vous inscrivant sur le site vous bénéficiez jusqu’au 15/9 de -50% de réduction sur le ticket d’entrée de 25 Monuments incontournables à Barcelone: Torre Bellesguard, Palau Güell, Casa Batlló, Casa de les Punxes etc. Quand on connait le plein tarif pour visiter ces merveilles croyez-moi il ne faut pas passer à côté d’une telle aubaine! En plus avec votre entrée réduite, à la Casa Vicens, on vous offre un verre de Cava (ou autre, mais moi j’aime bien mon ptit verre de Cava:) et une pâtisserie signée Hofmann. Royal je vous dis! Je suis déjà en train de réfléchir à ma prochaine visite, sans doute la Casa Amatller (12€ au lieu de 24) sur le Passeig de Gràcia.

L’adresse: Carrer de les Carolines 20, métro Fontana.

Le prix: nan la maison n’est plus à vendre!! L’entrée avec le programme Ruta del Modernisme + apéro est à seulement 12€! Tarif normal adulte 16€.

Publié le
488

Little Fern brunch & coffee

Hola! Voici une toute nouvelle adresse à Barcelone que je souhaitais absolument découvrir cet été! Little Fern est une petite cafet’ d’inspiration néo-zélandaise située dans le quartier du Poblenou, j’avais vu une photo de leur Latte au charbon (charcoal Latte) qui m’avait particulièrement bien motivée! Délicieux d’ailleurs, j’ai également pris une tostada à l’avocat avec petits pois, pesto de menthe et œufs pochés (9€), avec supplément saumon (4€), je me suis régalée! L’endroit est super agréable et très lumineux, pas bruyant, l’idéal pour se poser au calme en solo ou à deux. Au menu également : du chia pudding, les incontournables pancakes, açai bowl, granola bowls, burgers, toasts, œufs, des gâteaux faits maison et une grande sélection de cafés, jus, vins, cocktails..

L’adresse: Carrer de Pere IV 168, métro Llacuna

Le budget : 17/20€ un poil plus cher que les endroits où j’ai l’habitude de manger. Donc je ne pense pas que je traverserai toute la ville pour y retourner, à moins de traîner dans le quartier:)

Que faire dans le quartier: une petite balade sur les traces du street Art sans hésiter, le Poblenou est un véritable vivier à graffitis! Il vous suffit de continuer sur la Calle de Pere IV en direction du parc del Centre del Poblenou et des Carrer d’Espronceda et Pallars. Si cela vous intéresse je vous invite à lire mon article ici.

À goûter: le charcoal Latte!

Publié le
212

Le Street Art dans le Raval (avec Free Graffiti Tour)

Je vous propose aujourd’hui de faire une petite balade dans le Raval et le (re)découvrir l’un des plus vieux quartiers de Barcelone, à travers le Street Art. L’art urbain englobe de nombreuses techniques et formes d’expressions : le graffiti qui comprend le tag, la peinture murale, le throw-up ou flop (lettrage rapide et arrondi) la pièce et le pochoir (technique utilisée par le célèbre Banksy), citons aussi comme art urbain le collage, les canettes, les stickers, les célèbres space invaders (mosaïques inspirées de jeux vidéos), les, interventions sur le mobilier urbain etc.

La spécificité de cet art éphémère, c’est qu’on ne connait pas forcément le nom des artistes. Certains choisissent délibérément de rester anonymes et revendique ce côté « justicier masqué ». Les murs de la ville deviennent des supports pour afficher un message politique, une revendication ou un trait d’humour.

À Barcelone, le street art est né après la mort de Franco dans les années 70 et s’est pleinement épanoui dans les années 2000-2005. Malheureusement il reste peu d’œuvres de cet âge d’or. Tout cela s’est arrêté en 2006 avec une nouvelle réglementation qui interdit purement et simplement le graff. L’amende est salée : 800€ pour une affiche ou un autocollant, 3000€ pour une peinture ! Petite anecdote : chaque jour une équipe municipale est assignée au nettoyage de la ville et se promène avec une camionnette et 3 pots de peinture de couleurs différentes (blanc, gris et beige) pour nettoyer les surfaces publiques.

Le street art de Barcelone n’a rien voir avec celui de Londres ou Berlin. Il est plus naïf, joyeux et enfantin, avec plus de couleurs, de personnages rigolos, moins dur…c’est l’esprit de la ville !

Pour citer quelques icônes barcelonaises : le poisson bleu souriant à pleines dents (œuvres de El Pez) les énormes tétines (Chupete Negro), les champignons de Seta BCN ou encore Konair Onergizer et ses glaces déjantées.Des signatures et des logos très faciles à reconnaitre !

Vous avez aussi peut-être entendu parler de @axe-colours qui a peint de nombreux personnages de série dans le quartier de Grácia (Game of Thrones, The Walking Dead..) Ou encore @joelarroyoart et ses personnages romantiques et rétro (première photo). Si vous ouvrez l’œil vous aurez la chance de passer devant l’une des leurs œuvres ! La plupart sont peints sur des rideaux de fer.

Bon mais je ne vais pas vous raconter toute l’histoire du graffiti ☺, si cela vous intéresse je vous recommande chaudement de réserver votre tour avec Héloise ou David, à l’origine du projet Free Graffiti Tour et deux passionnés de street art et de l’histoire de Barcelone. Les tours sont proposés en Anglais ou en Français.

La visite a commencé à 18h dans les jardins de Les Tres Chimeneas et s’est terminé vers le CCCB à la place  Joan Coromines devant la fresque « Todos juntos podemos parar el SIDA » de Keith Haring célèbre artiste new-yorkais. N’hésitez pas une seconde, c’est super intéressant!

Tarif : gratuit (gratification appréciée !)

Pour réserver votre tour : www.freegraffititour.com

Durée : entre 1h30 et 2h

Tributo a Joan Miró de l’artiste barcelonais Sixe Paredes. Il s’agit d’une commande de la ville (donc légal !) pour rendre hommage aux grandes figures de Barcelone.

Fresque « Agora Juan Andrés Bunitez » Collectif Carrer Aurora : retrace un passage à tabac par des policiers (« Mossos ») sur un habitant du quartier en 2013. Histoire pas très glorieuse pour la police barcelonaise et qui s’est soldée par l’arrestation des policiers.

Une œuvre de Guate Mao : un artiste originaire de Saint Denis qui répand son art un peu partout en Europe. Une invitation à voyager !

Me Lata et ses canettes recyclées aux messages positifs et dont le but est de faire sourire et réfléchir les passants☺!

El chupete Negro : vous en retrouverez un peu partout en ville!

El Pez et ses personnages aux grandes dents.

Publié le
585

Le Lac de Banyoles

Hola! Je vous emmène aujourd’hui à Banyoles, vous vous souvenez peut-être de l’article que j’avais consacré l’an dernier à cette petite localité ici. J’ai profité d’un weekend avec mes parents en juin dernier pour y retourner. Le lac est toujours aussi mignon (c’est le plus grand lac naturel de Catalogne), le coin est calme, pas envahi de touristes, on peut y passer facilement une journée et il y a pas mal d’activités à faire (VTT, natation, canoé etc). On a même croisé quelques pêcheurs. Il y a aussi un bar avec terrasse au bord du lac avec une zone aménagée pour la baignade. Avec ma mère on s’est offert un tour en bateau électrique de 40 mm (on avait bien aimé la première fois) c’est sympa, on prend l’air et on a une très belle vue sur les anciennes maisons de pêcheurs.

Pour vous y rendre depuis Barcelone, pas d’autre choix que la voiture, comptez environ 1h30 (120 kms). L’accès au site, bien que protégé, est gratuit et vous pourrez vous garer facilement.

Si vous avez envie de faire une petite balade tranquilou et vivifiante en Catalogne, c’est là qu’il faut aller!

Bon weekend!

Bracelets Gas Bijoux

Tee shirt acheté au marché aux puces de Roses

Sandales Casual Attitude bronze sur Spartoo.com

 

Publié le
268

El Flako (El Born)

Buenos días! Nous allons goûter aujourd’hui chez El Flako, un bar à céréales super sympa qui a ouvert sa deuxième enseigne dans le quartier du Born. J’avais eu l’occasion l’an dernier de tester leur première adresse vers le métro Uquinaona (mon article ici) j’ai été contente de voir qu’ils viennent d’ouvrir un deuxième local beaucoup plus spacieux dans le Born, et je pense que j’irai désormais dans celui-ci, l’autre est vraiment minuscule.

El Flako est le pionner des bars à céréales à Barcelone. Ils ont 150 sortes de céréales différentes,  certaines vraiment bizarres on s’y perd vite parmi tout ce choix! L’endroit est cool et tranquille. Vous pouvez personnalisez votre bol, rajouter des toppings (chouette, encore plus de sucre lol) et choisir la couleur de votre lait, il y a de nombreuses options vegan/sans lactose/sans gluten. Ils font aussi des jus et des smoothie bowls. Tout ça est un peu chimique certes et les céréales vous allez me dire, c’est bourré de sucre nan? Ok ok, c’est comme le Mcdo quoi, de temps en temps on peut se le permettre, mais pas toutes les semaines non plus! Moi je vous avoue j’aime bien m’offrir ce petit plaisir coloré et enfantin 2/3 fois par an.

L’adresse: Carrer del General Álvarez de Castro 5, métro

Le budget : moins de 10€

Publié le
204