Sabio Infante

Une petite cafet’ sympa et agréable pour prendre un café, une pâtisserie maison ou un brunch le weekend, un décor merveilleux pensé pour les familles, un endroit lumineux aussi grâce à sa grande baie vitrée, avec plein de tables toutes différentes, de la déco enfantine (j’ai reconnu pas mal d’objets de la boutique Fantastik Bazar du Raval!) et des jeux pour les enfants, de quoi occuper les petits pendant qu’on papote et grignote à table.

D’ailleurs j’avais un peu peur que ça soit super bruyant là-dedans et qu’on ne puisse pas s’entendre causer (je fuis d’habitude quand je vois 2 poussettes dans un resto lol) mais ça va c’était assez tranquille ☺. Je le recommande aussi si vous voulez prendre un café avec une copine dans l’après-midi. Mais pas si vous voulez bosser dans un calme absolu un samedi avec votre ordi !!

Je me suis laissée tenter par un matcha Latte bien costaud (3,50€) un sandwich tout simple au rúcula, fromage brie/tomates (4€) et en dessert une part de leur délicieux gâteau Red Velvet fait maison. Rien à redire, c’était bon, pas cher, le service agréable. Ils ont également quelques petites choses « para picar » en guise d’apéro.

On ne peut pas réserver alors il faut essayer d’arriver avant 13h ou après 15h le weekend, c’est plus tranquille ☺ Et si vous avez encore faim en sortant, allez faire un tour en face chez Sils Cakes la pâtisserie américaine, ils font de très bons cookies!

Le budget : 12/15€
L’adresse : Carrer del Torrent de l’Olla 39, métro Diagonal ou Fontana.

Espace de jeux pour les petits
Matcha Latte et sandwich rúcula, queso brie & tomates
red velvet!
Publié le
489

Tarannà Café

Tarannà est une petit cafet’ style bistrot, une valeur sûre dans le quartier de Sant Antoni, le genre d’adresse sur laquelle on peut compter en toutes saisons. J’en ai toujours entendu le plus grand bien. En plus j’adore Sant Antoni, il y a moult bonnes adresses dans le coin (Itacate, Bacanal Cafe, The Juice House, Agust, la Desayunería, Federal Café etc).

Le lieu est accueillant avec une touche nordique hygge, c’est calme, on est servi avec le sourire et les prix sont abordables, je le recommande à 100% ! J’avais eu l’occasion d’y aller il y a quelques années en soirée pour un apéro entre blogueurs, et il m’a fallu attendre 4 ans pour y retourner ahah faut dire qu’il y a tellement de restos à tester dans cette ville, il me faudrait des weekends de 5 jours ☺

Le menu en semaine est à 10,90€ ou 11,90€ et vous pouvez le consulter sur leur compte IG @tarannacafe ou sur leur page facebook ici , il change toutes les semaines.

La cuisine est méditerranéenne : quiches, risotto, quelques tapas, des sandwichs, des pâtes etc. Les produits sont bons, on sent que c’est fait maison. Leur café et les gâteaux aussi sont réputés, ainsi que leur brunch le weekend, mais je ne l’ai pas encore testé, j’espère ne pas attendre 4 ans pour y retourner cette fois ☺

Le budget : 12/15€. Menu en semaine du lundi au vendredi de 13h à 16h : 10,90€ ou 11,90€.

L’adresse : Carrer de Viladomat 23, métro Poble Sec. Fermé le lundi.

Publié le
215

ChichaLimoná

Le ChichaLimoná est un sympathique restaurant qui a ouvert en juin 2015 et qui propose lunch, dîners, cocktails, tapas, apéro afterwork, vermut et brunch le weekend, oui ils font tout quoi ☺ et ils s’en sortent merveilleusement bien ☺

Il y a exactement deux salles pour 2 ambiances : d’un côté le Chicha, une belle salle spacieuse moderne et lumineuse avec un grand bar et une déco style bodega. Parfait quand on vient en groupe pour célébrer un anniv ou autre:) C’est ici que l’on sert le vermut, les tapas, dîner et cocktails. De l’autre le Limoná, plus calme, où l’on sert les déjeuners et où vous pourrez aussi acheter pain et viennoiserie à emporter.

Difficile de juger en une fois mais j’ai trouvé le personnel plutôt sympa, les plats délicieux, l’endroit vraiment accueillant et la déco assez chouette, j’y retournerai donc volontiers !

J’ai goûté le Bikini Limoná servi avec du chou et des petites pommes de terre, c’était assez copieux (6,50€). Ma cops a pris les œufs bio « Pumpernikel » avocat/saumon mais le plat m’a semblé un peu riquiqui en revanche ! En dessert j’ai opté pour les pancakes fruits/chocolat, rien à redire et le prix plus que correct (5,50€).

L’adresse : Passeig de Sant Joan 80, métro Verdaguer ou Girona

Budget : 17/20€. Menu du jour 13,90€ consultable ici. Menu Brunch (de 10h à 14h le weekend) à voir ici. Et le reste de la carte ici!

Vermú!
Publié le
497

Bing Bing Café

Bing Bing Café est une petite adresse aux accents asiatiques qui a ouvert fin 2018. Les belles photos colorées et les nombreux commentaires positifs postés sur instagram m’ont motivée à aller voir ça de plus près ☺

En arrivant j’ai eu un peu peur en voyant les petits cactus en plastique disposés sur les tables lol j’ai cru qu’on allait droit vers la catastrophe (pas trop fan de la ptite déco kitsch en plastique en général, mauvais présage) et puis non ouf les plats sont arrivés assez rapidement, bien servis, de belles assiettes, c’était très très bon ! Heureusement le cuistot a plus de goût que leur décorateur ☺

J’ai pris les brouillés vegan pour commencer et en dessert une part de Rainbow cake, accompagné d’un blue latte délicieux☺

C’est également la première cafet’ en Espagne à proposer une carte de Bingsu, une sucrerie originaire de Corée que l’on déguste en été, une sorte de glace pilée mélangée à du lait concentré avec une montagne de toppings. Bing Bing Cafe propose plusieurs parfums (melon, fraise etc – comptez environ 11€). Ça m’a l’air plutôt copieux comme truc, j’étudierai la chose cet été histoire de voir par moi-même si c’est aussi bon que ça !

On trouve aussi des Dorayakis et des mochis sur la carte des desserts, la petite touche asiatique comme je vous disais plus haut.

Le menu est consultable ici. Nombreuses options veggie (chips vegetales, poke bowl, burger vegan etc).

L’adresse : Ronda de Sant Pere 23, métro Urquinaona

Le budget: 12/20€

revueltos veganos
Eggs Benedict
Pancakes
Rainbow Cake
Publié le
516

Carnet de voyage : une journée à Saint-Barth

Je ne laisse aucune place au suspens : oui, la raison de notre escapade à Saint Barthélemy – Saint-Barth pour les intimes- c’était avant tout pour voir la tombe de Johnny ! Ma maman est fan depuis qu’elle est ado et lorsque nous avons planifié de partir en Martinique, il est apparu comme une évidence que nous en profiterions pour aller à Saint-Barth et déposer un bouquet de fleurs sur la tombe du taulier. Ça s’appelle faire du tourisme mortuaire, ouais je sais c’est pas très joli dit comme ça lol.

Nous sommes partis très tôt du port de Philipsburg sur l’île de Saint Martin côté hollandais, et cette journée a plutôt mal commencé. Déjà, il a plu. Ensuite, le bateau, pardon le vieux rafiot que nous avons pris pour la traversée d’une heure jusqu’à Saint-Barth ne ressemblait pas du tout mais alors pas du tout au superbe ferry de la brochure de Great Bay Express (je risque pas de leur faire de la pub) j’avais l’impression d’être sur le vieux bateau de pêche Orca des Dents de la mer, ça nous a couté la maudite somme de 78€ A/R, et ça tanguait, mais qu’est-ce que ça tanguait. L’horreur ! Et pourtant j’ai le pied marin. D’habitude.

Arrivés au port de Gustavia j’avais les jambes qui tremblaient envie de vomir mes tripes bref il m’a fallu une bonne heure pour m’en remettre.

Ça ne m’a pas empêché de faire la belle sur la plage avec mon maillot de bain rose comme si de rien n’était quelques heures plus tard ☺ Heureusement le retour le soir s’est mieux passé. Ledit rafiot s’est juste pointé avec 50 mn de retard.

Depuis Gustavia nous avons marché environ deux heures pour rejoindre le cimetière de Lorient. En tout cas, et même si je comprends la peine des nombreux fans qui ne peuvent pas se payer un billet A/R jusqu’à Saint Barth pour rendre hommage à leur idole, et bien je comprends sa décision d’être enterré là-bas, sérieux il est peinard là notre Jojo. Quand on est arrivé au cimetière de Lorient il n’y avait pas un chat, on a croisé quelques familles qui sont passées après nous mais c’était super calme.


J’ai beaucoup aimé Saint-Barth, c’est pas bling-bling ni frime comme à Saint Trop’. Bien sûr il y a des yachts de malade et des boutiques de luxe (Vuitton, Hermès..) à foison, mais rien de tape à l’œil, on n’est pas là pour se la péter, ça reste discret. Y’a moyen de manger pour pas trop cher, y’a même un supermarché à Gustavia youhooou:) Cette petite ville est d’ailleurs très mignonne, les ruelles sont vraiment charmantes. Ah et on a bu un verre au Select, bar mythique !

Sinon on peut aussi arriver à Saint Barth en avion, vous avez surement entendu parler de l’aéroport Gustav III et de sa piste d’atterrissage, l’une des plus dangereuses au monde car très petite (650 m de long environ) la mer en bout de course et les montagnes environnantes. Pour pilotes chevronnés seulement ! Je crois que mon cœur n’est pas assez bien accroché ☹

Port de Gustavia
Rues de Gustavia, la capitale
Gustavia, nommée ainsi en l’honneur du Roi Gustav III de Suède (Saint-Barth était suèdoise avant d’être française!)
Un bar mythique à Saint Barth: le Select
Petite pause bien méritée après 2h de marche, à la boulangerie- pâtisserie Choisy
Aéroport de Saint Barth (et sa mini mini piste!)
Le cimetière de Lorient où repose Johnny
En face du cimetière: la plage de Lorient
Déjeuner chez Jojo burger
Coup de coeur pour la petite église Notre-Dame-de-L’Assomption, à Lorient

Publié le
410