A tu bola

À voir mes bonnes adresses à Barcelone on pourrait croire que je ne me nourris que de smoothies et de bowls de fruits ! Mais j’aime aussi découvrir de nouveaux concepts et des cuisines un peu plus exotiques. A tu bola est de celles-ci. Il s’agit d’un tout petit resto tenu par une chef israélienne,  Shira Ben Shitrit.  Les plats sont proposés en forme de balls, des petites boulettes qui ne sont pas sans rappeler les falafels du Moyen Orient ! Un concept original et créatif et surtout une grande palette de saveurs et d’assaisonnements qui font voyager (mais rassurez-vous, rien de piquant). Cela m’a rappelé mes vacances en Jordanie début octobre (ouais, je m’en suis toujours pas remise ahah).

Les balls sont servies en version tapas, pita ou platos.On peut les accompagner d’houmous, de salade de choux, de purée ou polenta. Avec mon amie nous avons choisi la version tapas qui nous a permis de goûter un peu de tout ! Nous avons particulièrement adoré les boulettes aux lentilles tandoor et les végétariennes à la betterave avec feta et salade de quinoa.  Accompagnées d’une très bonne limonade casera, c’était parfait. Les plats sont fait maison tout comme les energy balls pour le dessert (celui au coco est fabuleux !).

C’est dans une petite rue du Raval que  vous trouverez  ce petit local tout simple et qui ne paie pas de mine de l’extérieur mais qui est vraiment très sympa, avec ses meubles recyclés et un accueil hyper chaleureux. Je le recommande à 100% !

Budget : environ 10€. Sur place ou à emporter. Très bon rapport qualité/prix et ça change des tapas !

Ouvert de 13h à 23h30. Fermé les mardis.

Adresse: carrer de l’Hospital 78

Que faire dans le quartier : entre les deux fameuses Rambla, celle de Catalunya et la Rambla del Raval, A tu bola est hyper bien situé! Profitez-en pour découvrir les petites boutiques vintage du quartier (Holala ! Ibiza, Lullaby..) ou de déco dans la calle Joaquim Costa (les Topettes, Fantastik Bazar etc) ou encore aller voir la Bibliothèque de Catalunya et ses beaux jardins, à une rue de là.

 

Publié le
336

El Árbol brunch

Et le titre de la découverte gourmande de l’année est décerné à….El Árbol ! Énorme coup de cœur pour ce petit resto situé dans THE quartier des super restos à  Barcelone, vers la calle Enric Granados et le métro Universitat, en plein centre donc.  Árbol pour ceux qui n’ont pas  fait espagnol 2ième langue au lycée ça veut dire arbre. L’ambiance est chaleureuse et relax,  la déco rustique et bucolique. Il y a de la place on n’est pas collé les uns aux autres, on peut se parler ce n’est pas bruyant (chose rare ici !) Un peu comme si on était dans un grand jardin, bref c’est un lieu très agréable.

Vous savez avec ma cops Morgane on se fait régulièrement des restos et on commence à en connaître un rayon. Il y a encore 8 ans personne ne savait ce qu’était un brunch à Barcelone, aujourd’hui l’offre est immense, la concurrence est rude, il y a tellement de bons restos qui font un peu tous la même chose (espace  naturel, nourriture saine, produits de saison, option veggie et vegan..) El Árbol surfe sur cette tendance et  je ne doute pas qu’il sortira bientôt du lot et figurera comme l’un des incontournables!

Ils ont également été formidables parce qu’au départ j’ai commandé un bowl et c’était en fait.. une salade arrg (genre, je vais au resto pour bouffer de la salade, mais où sont les poulardes ! J’ai faim, où sont les rôtis, les saucisses, les pâtés de cerfs !! lol) bref la serveuse a gentiment accepté de  reprendre mon plat et m’a apporté un méga bowl de fruits frais « despertar rosa » bien copieux et coloré, voilà c’est ça que je voulais ! À noter qu’ils ont aussi une offre de pâtisseries faites maison à l’entrée et j’en ai rarement vues d’aussi appétissantes, dont un rainbow cake mamma mia, je sais ce que je prendrai la prochaine fois !

L’adresse : Aribau 36, métro Universitat

Le budget : entre 10 et 20€ Ex : Le bowl sur la photo est à 7,10€, les sandwiches 6€, les maxi salades environ 9€, burgers 10€, tostadas entre 8 et 10 €, macédoine de fruits 5€ etc.

Ouvert ts les jours de 9h à 21h45.

Que faire dans le quartier : à pied, on rejoint rapidement Plaça Universitat, la calle Blai et ses boutiques, la plaça Catalunya et la Rambla, le cinéma Aribau Multicines de la Calle Aribau ou encore le quartier de Sant Antoni plus au sud (Calle Joaquin Costa etc).

Super Tostada fromage feta, basilic, fraise et miel 7.90 €

Desertar rosa (fruits rouges, banane, fruits secs, graines de lin, chips de coco, lait d’amande) 7.10€

 

Publié le
329

Mon voyage en Jordanie

Bonjour les amis, voici enfin mon premier grand article consacré à mon voyage en Jordanie. Je vous dis pas le temps qu’il m’a fallu pour sélectionner mes plus belles photos: par où commencer? Comment faire un résumé sympa de ces 2 semaines? Comment décrire au mieux mes impressions et mon émerveillement face à tous ces paysages, ces monuments, la gentillesse des gens, l’hospitalité du peuple bédouin.. J’espère que les photos parleront d’elles-mêmes et vous donneront envie de visiter ce magnifique pays, le royaume hachémite de Jordanie. En tout cas, moi, pour parler un peu familièrement, je me suis prise une sacrée claque! Tellement sonnée et impressionnée par tout ce que j’ai vu, que j’en ai pleuré toutes les larmes de mon corps au moment du départ. Et c’est rare !

J’ai choisi de partir avec l’agence Evaneos qui m’a mise en relation avec l’agence locale Enjoy Jordan située à Amman, la capitale. C’est la première fois que je pars avec une agence de voyage (d’habitude je me débrouille comme une grande) mais allant pour la première fois au Moyen-Orient, et surtout voyageant seule, j’avais besoin d’être rassurée, et je vous recommande à 100% cette option, que vous partiez en solo ou entre copines. Oui c’est plus cher que de tout réserver soi-même, mais vraiment je ne le regrette pas, no stress! J’avais un chauffeur qui venait me chercher à mon hôtel le matin et qui m’amenait sur les sites où j’effectuais la visite seule ou accompagnée d’un guide comme à Petra, dans le désert de Wadi Rum ou à Jerash au nord. C’était assez marrant car j’étais parfois vraiment toute seule sur certains sites pas très connus, notamment dans le désert oriental (à Qasr Kharana et Qasr Amra vers l’Arabie Saoudite) et à Um Qays à côté de la Syrie – forcément, y’a pas beaucoup de touristes qui s’y bousculent, mais la police touristique est partout et veille sur nous! lol, d’un côté c’est cool, je pouvais faire toutes les photos que je voulais!

C’est bien simple, la Jordanie reste à ce jour mon plus beau voyage. Et à la question: est-ce un pays sûr? Ma réponse est OUI, un grand oui! Je n’ai pas été embêtée une seule fois, personne ne m’a couru après, agressée, et pour vous donner un exemple, aux rabatteurs qui proposent des tours en bâteau à Aqaba, un simple « no thank you » et on vous laisse tranquille. Alors oui certes on est occidentale et les hommes nous regardent, mais ce n’est pas méchant, c’est plutôt de la curiosité je dirais. C’est un peuple accueillant et j’espère que vous aimez le thé car on vous en servira à longueur de journée lol, ils ont le sens de l’hospitalité!

Malheureusement le tourisme en Jordanie souffre de sa situation compliquée entre tous ces pays dont les noms en ce moment ne font pas forcément rêver : Égypte, Arabie Saoudite, Syrie, Iraq, Cisjordanie, Palestine, Israël. On se dit ouh la, est-ce bien raisonnable? Cependant la Jordanie est un pôle stable dans cette région du monde, j’ai vu qu’ils faisaient ce qu’ils pouvaient pour aider leurs voisins, j’ai vu des camps de réfugiés syriens, palestiniens, irakiens..c’est impressionnant et fou à la fois, de voir ça de si près.. J’ai également appris énormément de choses sur le pays et la géopolitique grâce à mes guides et chauffeurs, voilà encore un bon point pour laisser une agence locale organiser votre séjour! Et puis, j’étais contente, j’ai fait un an d’arabe il y a quelques années, j’ai pu pratiquer un peu, me présenter et lire, c’était chouette!

Mais voilà que je commence à m’emporter lol et je ne voulais pas rédiger un pavé non plus! Je reviendrai plus tard sur les temps forts de mon séjour: Petra la cité antique, la mer Morte, le canyon de Wadi Mujib et le désert du Wadi Rum.

Sachez juste que 10 jours sont suffisants pour visiter la Jordanie. Moi j’y suis restée 2 semaines, je voulais tout voir et prendre mon temps! Ce voyage m’a coûté 2.400€ environ (TOUT compris sauf billets d’avion, repas du midi, souvenirs et pourboires). Si vous voyagez en couple forcément cela vous reviendra moins cher.

Je termine en vous invitant à m’envoyer un mail si vous souhaitez plus d’information sur mon itinéraire, recommandation d’hôtels, budget, que sais-je encore, je serais très heureuse de vous renseigner!

 

Et voualaaa! J’espère que ces photos vous ont donné envie de découvrir ce superbe pays!

 

 

Publié le
218

Promenade à Begur, Costa Brava

Hola mes amis, aujourd’hui je vous emmène à Begur, dans la province de Girone, à 140 kms de Barcelone. Je vous avais déjà parlé de cette petite localité de la Costa Brava l’an dernier (mon article ici!).

Contrairement à d’autres villages de la  Riviera espagnole qui ont été totalement dénaturés par l’industrie touristique avec construction en masse d’hébergements (Lloret de Mar par exemple, pour ne citer qu’elle) Begur est restée bien protégée du développement urbain. Le village est aussi célèbre pour son château médiéval bâti sur l’une de ses plus hautes collines (il n’en subsiste que la base !) , ses ruelles étroites et ses belles demeures du XVIII et XIX s. telle que la Maison Paco Font (en photo avec la belle végétation) une maison coloniale dite Casa d’Indians et dont le style s’inspire de l’Art Nouveau.

Pour rejoindre les petites plages il vous faudra impérativement prendre la voiture. Les amoureux de petites criques ne seront pas déçus. À ne pas manquer : la plage de Sa Riera, la plus emblématique, playa del Racó, la plus spacieuse, la cala de l’Illa Roja, Sa Tuna, la plage d’Aiguablava et ses eaux claires..

Les photos parlent d’elles-mêmes, c’est un vrai petit paradis, à découvrir en automne aussi!

Ci-dessus: la Casa Paco Font.

La plage d’Aiguablava

Publié le
312

Taste of America, le supermarché américain

Si vous revenez d’un voyage aux Staaates, que vous avez le manque de leur fabuleuse gastronomie (mouais), ou que vous êtes juste en manque de sucre, Taste of America est le lieu où aller. Au moins par curiosité, si vous passez devant, allez y jeter un œil;)

Taste of America possède plusieurs boutiques en Espagne ainsi qu’une boutique en ligne où vous trouverez tous types de produits typiques ricains: les céréales (Cheerios, Lucky Charms, Golden Grahams..) les fameuses soupes Campbell’s, du popcorn, du chocolat Hershey’s, des marshmallows, des sodas à la fraise, du Fanta à l’ananas, du Ketchup Heinz sauce piquante, des chewing gum à la cannelle (je déteste ça!), du sirop au caramel ou au chocolat etc. Ils ont même un rayon tex-mex/BBQ et OMG j’ai vu que Mars et Snickers existent aussi en version boisson chocolatée! Alors si vous trouvez un seul truc sans sucre/gras on se fait signe hein lol. J’ai fait une overdose rien qu’en regardant leur page web:) Ah non je suis mauvaise langue, je vois qu’ils ont des produits vegan (des chips, des cornichons et du granola organic, youhooo!).

Plusieurs adresses à Barcelone et environs: Calle Balmes 322 , Calle Aragó 231 (métro Passeig de Gràcia) et Carrer Nord, 62 à l’Esplugues de LLobregat.

 

Publié le
200